Quel espoir y a t-il pour les morts? / Quelle est la condition des morts?

Répondons d’abord aux Questions de réflexion:


—>Pourquoi Jésus n’est-il pas venu immédiatement après avoir appris la mort de Lazare?

Car il voulait glorifier son Père en ressuscitant Lazare qui est le premier qui n’a pas été ressuscité le même jour.

—>Pourquoi Jésus a-t-il pleuré alors que Yahvé lui donnait le pouvoir de le ressusciter sur le champ?

Jésus était un être compatissant, aimait beaucoup Lazare et ses soeurs. Comme son Père, il ne supportait pas de voir les humains souffrir.

Voilà pourquoi il pleura à chaudes larmes.

Examinons dès à présent la deuxième partie du sujet n°20 Quel espoir y a t-il pour les morts?

Marthe croyait que les morts seraient ressuscités.

Elle a dit à Jésus que ce sera possible au dernier jour fixé par Dieu. Mais elle était loin de s’imaginer que Jésus parlait d’une résurrection à l’instant même.

Les serviteurs fidèles de Yahvé savent depuis longtemps que dans l’avenir Dieu ressuscitera les morts pour qu’ils revivent sur terre.

Ils le savent parce qu’ils l’ont lu dans la Bible et ont foi que cela va bientôt se réaliser.

Questions de réflexion:

—>Est-ce que Job croyait en la résurrection?

—>Qu’est-ce qui montre que Yahvé est contre notre ennemi, la mort?

La question Y a t-il un espoir pour les morts? sous-entend Quelle est la condition des morts?

Bien qu’une force de vie, ou “esprit”, maintienne les humains et les animaux en vie, nous ne sommes pas des esprits qui habitent un corps de chair.

Pourquoi comprendre cela?

Dans la Bible, le mot esprit utilisé pour parler de la vie des hommes et des animaux est werouah en hébreu et pneuma en grec, tous les deux signifiant souffle. On comprend cette idée quand par exemple, on essaye de ranimer une personne inconsciente.

Que fait le secouriste? Il souffle dans la bouche de la personne pour qu’elle reprenne conscience.

Pour pooursuivre l’image, Yahvé soufflera dans la bouche de nos chers disparus pour qu’ils reprennent vie.

Un autre idée: dans la Bible, il est dit qu’après le déluge, hommes et bêtes moururent.

Ce qui est intéressant, c’est qu’il est dit que le soufle de la force de vie qui était en action dans les créatures moururent.

En d’autres termes, c’est la force agissante de Dieu qui les animait. Une fois retirée, la vie était absente.

Par exemple, un appareil fonctionne avec une pile ou de l’électricité. Si on retire ces deux sources d’énergie, qu’est-ce qui se passe? L’appareil ne fonctionne pas.

Nous sommes des créatures physiques faits de poussière. Nous sommes poussières, nous retournerons à la poussière. Quand notre cerveau meurt, nos pensées périssent. Ainsi après avoir été ressuscité, Lazare n’a rien raconté de son séjour dans la mort parce que les morts sont inconscients.

De toute évidence, les morts ne peuvent pas souffrir. L’enseignement selon lequel Dieu tourmente les hommes après leur mort est donc faux. Il calomnie Dieu. L’idée de tourmenter les gens dans le feu le dégoûte.

Questions de réflexion:

—>Quelle différence Y a-t-il entre les morts et les vivants?

—>Pourquoi l’enfer de feu est-il impensable pour Dieu?

Nina Atté
À propos de l’auteur :
Il faut apprendre à connaître Dieu et Jésus pour obtenir la vie éternelle.

Fourni par ArticlesEnLigne : Articles gratuits

%d bloggers like this:
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close