LES TÉMOINS DE JÉHOVAH SONT-ILS CHRÉTIENS?

ob_7e39f1_zion-swatchtower-oct1-1907 (1)

This media file is in the public domain in the United States. 
This applies to U.S. works where the copyright has expired, 
often because its first publication occurred prior to January 1, 1923

  1. Ils suivre de près les enseignements de Jésus Christ et d’imiter sa conduite (1 Pierre 2:21).
  2. Ils sont convaincus que le salut est possible uniquement par Jésus. « Dans le monde entier, Dieu n’a donné aux hommes personne d’autre pour nous sauver » (Actes 4:12, Parole de Vie).
  3. Et lorsque quelqu’un devient Témoin de Jéhovah, il est baptisé au nom de Jésus (Matthieu 28:18, 19).
  4. Ils prient au nom de Jésus (Jean 15:16).
  5. Et croint que Jésus a autorité sur chaque homme (1 Corinthiens 11:3).

Vous avez probablement eu la visite des témoins de Jéhovah qui deux par deux, sous la surveillance d’un membre ancien, viennent chez vous, pour vous prévenir que la fin du mon est proche, c’est l’Harmaguedon.  Qu’il faut se convertir à leur message. A l’aide  de leur Bible, ils vont vous convaincre de croire en leurs paroles et de faire avec eux, une étude biblique. Les témoins de Jéhovah sont un mouvement millénariste fondé 19ème siècle par Russel qui avait été très impressionné et converti par un prédicateur Adventiste.  Il faut être affermi(e)  dans sa foi chrétienne pour savoir répondre  aux témoins de Jéhovah, car ils possèdent une bible avec certains passages erronés, une revue « La tour de Garde » et un petit livre où ils apprennent les réponses à la plupart de nos questions. Les témoins de Jéhovah ont un zèle apostolique. Ils refusent l’alcool, les drogues, même la cigarette, l’adultère, l’homosexualité, la fornication… Ils sont honnêtes ; ce sont des chercheurs de Dieu ; ils se réunissent 4 à 5 fois par semaine pour étudier la Bible, malheureusement pas la bonne version !… Tout d’abord  je veux louer ces personnes qui ont le courage d’aller de porte en porte pour essayer de vous prévenir d’un danger mortel. En effet, ceux qui ne sont pas accrochés au Seigneur Jésus, seront effrayés par toutes les catastrophes annoncées.

Les Témoins de Jéhovah forment un mouvement pré-millénariste et restaurationniste se réclamant du christianisme. Ils sont issus d’un groupe né aux États-Unis dans les années 1870, connu sous le nom d’Étudiants de la Bible.

En 2014, le mouvement revendique plus de 8,2 millions de membres actifs dans le monde entier. Par ailleurs, plus de 19,95 millions de personnes, pratiquants et sympathisants confondus, ont assisté à leur célébration annuelle, le « Mémorial de la mort du Christ ». La direction du mouvement est exercée par un Collège central, garant de l’ordre théocratique et de l’enseignement. Il fait éditer à cet effet par la société Watchtower de nombreuses publications, telles que les revues La Tour de garde et Réveillez-vous !

Les Témoins de Jéhovah sont connus principalement pour leur prédication de porte-à-porte et l’importance qu’ils donnent à la Bible, qu’ils considèrent comme la Parole de Dieu. De tendance pré-millénariste, ils annoncent depuis les années 1870 l’intervention imminente de Dieu dans les affaires humaines lors de la bataille d’Harmaguédon, et ont pour objectif l’établissement du Royaume de Dieu sur Terre, seule solution aux maux de l’Humanité selon eux. Selon leur doctrine, Jéhovah est le nom personnel de Dieu, et faire connaître ce nom est primordial pour eux. Ils sont aussi restaurationnistes, c’est-à-dire qu’ils croient que Dieu a restauré le véritable christianisme par leur intermédiaire. De ce fait, ils sont très critiques envers les autres religions, qui pour eux font partie de « Babylone la Grande », organisation de Satan décrite comme « l’empire mondial de la fausse religion ». Ils se veulent aussi politiquement neutres et refusent d’accomplir un service militaire.

Les Témoins de Jéhovah sont régulièrement accusés d’être une secte, dans le sens d’organisation à dérives sectaires, par les associations anti-sectes et les médias. Ils sont aussi qualifiés comme tels par les sociologues, mais selon des critères moins polémiques. Ils sont l’objet de controverses autour de leur refus des transfusions sanguines, même lorsqu’un pronostic vital est engagé, de leur isolement social et de leur gestion des affaires de pédophilie en interne.

Les Témoins de Jéhovah se revendiquent comme un mouvement chrétien dont les dogmes et les croyances sont fondés sur leur compréhension de la Bible, qu’ils considèrent comme la parole inspirée de Dieu. La Bible, dont ils ne retiennent que les 66 livres figurant dans le canon protestant, est considérée par eux comme intégralement véridique. Elle est donc selon eux scientifiquement et historiquement exacte et digne de foi. De plus, ils considèrent qu’elle a déjà prédit l’avenir, notamment des événements pour notre époque, principalement dans le livre de l’Apocalypse (ou « Révélation »).

Dans les faits, le contenu de la doctrine, que les Témoins de Jéhovah nomment « la vérité », vient de l’enseignement du Collège central. Ce dernier dispense une interprétation plutôt littérale de la Bible, mêlée de commentaires allégoriques concernant principalement (mais pas exclusivement) les livres de Daniel et de la Révélation (Apocalypse). Le mouvement prétend qu’il est impossible de comprendre pleinement la Bible sans recourir à son aide. Qu’elles soient littérales ou non, le mouvement présente indistinctement ses interprétations comme étant « bibliques » ou « basées sur les Écritures », même lorsqu’elles sont « spécifiques aux Témoins ». Ainsi, des affirmations chronologiques, qui ont du être révisées ou annulées par la suite, comme les prédictions pour l’année 1925, l’entrée de l’humanité dans « les derniers jours » en 1799, ou le début d’une « présence invisible » du Christ depuis 1874, furent présentées comme étant « incontestables », « d’origine divine » ou « clairement indiquées dans les Écritures ». Même si chaque Témoin de Jéhovah est encouragé à lire et à étudier la Bible chaque jour, aucun n’est autorisé à dévier de l’interprétation officielle, sous peine d’être accusé d’apostasie et excommunié.

Selon la revue Réforme, l’importance que les Témoins de Jéhovah accordent à la Bible et à sa compréhension les rattache au protestantisme. Comme pour les adventistes du septième jour, leur eschatologie est en grande partie issue de l’adventisme de William Miller, même s’ils sont en fait plus proches des idées d’autres adventistes comme Georges Storrs et Nelson Barbour.

Les Témoins de Jéhovah sont restaurationnistes, c’est-à-dire qu’ils croient que Dieu a restauré le vrai christianisme par leur intermédiaire, lorsque Charles Taze Russell a initié le mouvement des Étudiants de la Bible. Ainsi, ils se considèrent comme les héritiers du christianisme primitif, qu’ils affirment prendre comme modèle.

Si le Collège central est considéré comme « l’esclave fidèle et avisé » mentionné dans l’Évangile selon Matthieu, à l’opposé le « mauvais esclave » représente les religions chrétiennes considérées comme apostates. Elles sont assimilées à « Babylone la Grande », la religion qui s’est pervertie et enrichie en se prostituant avec les rois de la Terre. Les Témoins de Jéhovah considèrent qu’elles ont repris des pratiques païennes, comme la fête de Noël, l’adoration de la croix ou le culte des images, et qu’elles font partie de l’organisation de Satan. Le catholicisme est particulièrement visé, mais également par extension toutes les religions, car elles sont considérées comme éloignant les hommes de Dieu et les soumettant à l’influence de Satan. Ainsi, les Témoins de Jéhovah attaquent vigoureusement toute forme de croyance religieuse ne partageant pas leur interprétation de la Bible.

Les Témoins de Jéhovah ont attiré les critiques de la part de la chrétienté, de médecins, d’anciens membres, et de certains commentateurs concernant leurs doctrines et leurs pratiques. Ils ont été accusés de fausses prophéties, d’inconsistances doctrinales, de sectarisme, de traitements inhumains, de méthodes autocratiques et coercitives de la part des dirigeants, et d’avoir traduit la Bible de manière erronée. Les critiques se concentrent aussi sur leur rejet des transfusions de sang, particulièrement lorsque la vie est en jeu, et d’accusations concernant le refus de reporter des cas d’abus sexuels aux autorités. La plupart de ces accusations sont niées par les témoins de Jéhovah, et certaines d’entre elles ont fait l’objet de procès ou de débats religieux.

Certaines dérives sectaires sont commises chez les Témoins de Jéhovah. On cite souvent le refus de la transfusion sanguine, mais il ne faut pas oublier les dérives sociales, par exemple :

Rupture par rapport au monde, qu’ils considèrent comme intrinsèquement mauvais Excommunication, qui consiste à tenir à l’écart de la congrégation, et souvent de sa propre famille, un membre qui ne se conforme pas en tout à ce que l’organisation demande Existence d’une hiérarchie très rigide, et dont les décisions sont souvent sans appel

Les dirigeants ont été décrits comme autocratiques et totalitaraires, les critiques étant adressées principalement envers les demandes d’obéissance et de loyauté demandées aux Témoins par la société Watchtower, son intolérance des dissidences ou des discussions ouvertes concernant les doctrines et les pratiques, et la pratique consistant à expulser ou à éviter les membres qui ne peuvent accepter tous les enseignements.

Source: http://www.netprodeo.net/temoins-jehovah.html et Wekipédia.org aussi visitez le site http://www.info-sectes.org/tj/question/tjbible.htm

Categories FOI
%d bloggers like this:
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close